Comment limiter les pertes de chaleur/déperditions thermiques l’hiver ?

Les pertes de chaleur ont lieu lorsque vous chauffez votre maison par temps froid et que la chaleur s’échappe vers l’air extérieur. Lorsque vous perdez un objet physique, comme une paire de gants, vous pouvez le retrouver et résoudre le problème. Cependant, lorsque vous perdez de la chaleur, elle disparaît pour de bon. Votre seule option est de déterminer comment la chaleur s’est échappée et de prendre des mesures pour l’arrêter, en posant des stores isolants thermiques par exemple.

rideau thermique

Quels sont les sources de déperditions thermiques ?

En général, la chaleur entre ou sort d’une maison par trois mécanismes : la conduction, la convection et le rayonnement. Ces mécanismes peuvent fonctionner individuellement ou en combinaison pour transférer l’air chaud vers l’extérieur ou l’air froid de l’extérieur à l’intérieur. Chaque méthode de transfert de chaleur est un peu différente.

La conduction

Dans la conduction, la chaleur passe de la zone chaude d’un objet solide à la zone froide d’un objet solide par la collision des particules. Les molécules d’un objet solide ne peuvent pas se déplacer comme les gaz, l’énergie est donc stockée dans la vibration des atomes ou des molécules. Les atomes ou les molécules ayant plus d’énergie la transfèrent à ceux qui en ont moins par contact physique ou collision. Comment cela fonctionne-t-il pour votre maison ? L’air chaud est transféré par conduction à travers l’intérieur des murs vers l’extérieur des murs.

Le processus de convection

Dans le processus de convection, le liquide ou gaz présent à l’intérieur se déplace, transférant son énergie à un autre endroit. Comme les liquides ou les gaz chauds ne sont pas aussi denses que les liquides ou les gaz plus froids, les plus chauds s’élèvent et sont remplacés par les plus froids. Dans votre maison, lorsque l’air chaud s’échappe et que l’air froid s’infiltre par les interstices autour des fenêtres ou des portes et autres brèches, la chaleur se perd par convection.

Le rayonnement

Le rayonnement est un processus par lequel la chaleur est transférée par des ondes électromagnétiques, par exemple du soleil vers la Terre. Il ne nécessite aucun atome ou molécule. Le transfert peut se produire même dans le vide. Lorsque votre maison est chauffée par les rayons du soleil, c’est parce que l’énergie est transférée par rayonnement.

 

La manière la plus efficace de prévenir ou de réduire les pertes de chaleur dans votre maison est de fortifier la « peau » de la maison : les murs, les fenêtres, les portes, le toit et les sols. Il existe des dizaines de mesures simples que vous pouvez prendre et d’améliorations que vous pouvez apporter pour réduire les pertes de chaleur et réaliser de meilleures économies d’énergie.

 

Quelle isolation choisir ?

Isoler sa maison afin d’éviter les déperditions thermiques peut se faire de nombreuses manières. En effet, il est possible d’isoler le toit, les murs, le sol de sa maison mais également les combles ou le sous-sol qui sont des espaces où les pertes de chaleur sont souvent importantes.

Le toit

La toiture est « responsable d’environ 30% des déperditions thermiques ». Selon ENGIE, le fait d’isoler le toit permet d’améliorer le confort thermique et réaliser des économies d’énergie. L’isolation de cette partie de la maison est donc parmi les plus importantes.

Les combles

Si vous n’isolez pas vos combles, la chaleur s’échappera par le toit et l’air frais de l’extérieur entrera. C’est pourquoi vous devez donner la priorité à l’isolation de votre grenier, en particulier de son plancher. L’isolation des combles permet de garder les maisons chaudes en hiver et fraîches en été.

Les plafonds

Comme la chaleur monte, votre maison perd rapidement de la chaleur par ses plafonds en hiver. Les plafonds isolés peuvent contribuer à atténuer ces changements de température ; l’isolation ralentit le transfert de chaleur, de sorte que les plafonds restent chauds pendant les mois froids. De plus, l’isolation empêche la condensation de se former sur les plafonds et de provoquer des problèmes liés à l’humidité, comme les moisissures.

Les sols

Si les sols des zones non chauffées de la maison, comme le vide sanitaire ou le garage, ne sont pas isolés, ils perdent rapidement la chaleur. Les planchers isolés permettent d’éliminer les courants d’air, de réduire l’humidité et de retenir l’air chauffé et refroidi. En outre, les planchers isolés réduisent le bruit.

Les murs

L’isolation des murs contribue principalement au confort. L’air peut s’échapper par vos murs, surtout si vous n’isolez pas vos combles. Ainsi, pour éviter les courants d’air, nous vous suggérons d’isoler les murs intérieurs et extérieurs afin de créer une barrière efficace entre l’intérieur et l’extérieur de votre maison. Un autre avantage de l’isolation des murs est qu’elle assure l’intimité ; comme les planchers isolés, les murs isolés amortissent les sons.

 

Comment limiter les pertes de chaleur par les fenêtres ?

Outre les éléments de structure d’une maison, les pertes de chaleur peuvent se faire au niveau des fenêtres. Ceci peut néanmoins être évité de plusieurs manières.

Taille et orientation des fenêtres

La taille et l’orientation de vos fenêtres affecteront la quantité de lumière solaire entrant dans votre maison. Les fenêtres orientées à l’ouest, à l’est et au nord ont tendance à être exposées à la lumière du soleil, tandis que les fenêtres orientées au sud ne reçoivent presque pas de lumière directe du soleil. Si vous prévoyez une rénovation, envisagez d’orienter vos espaces de vie et vos fenêtres vers le nord, et les pièces où vous passez moins de temps vers le sud. Cela vous permettra de profiter du soleil d’hiver, tout gardant ces pièces chaudes et lumineuses.

Châssis des fenêtres

Les châssis peuvent grandement affecter l’efficacité énergétique des fenêtres. Les cadres les plus écoénergétiques sont fabriqués à partir de matériaux qui ne transfèrent ni chaleur ni froid, comme le bois ou le PVC.

Étanchéité

Jusqu’à 25 % des pertes de chaleur hivernales des maisons existantes sont causées par des courants d’air. Scellez les espaces autour des portes et des fenêtres pour protéger votre maison contre les courants d’air et économiser de l’énergie et de l’argent.

Rideaux et stores

Une protection de fenêtre appropriée crée une couche isolante. Ceci peut être réalisé par l’ajout de rideaux épais ou de stores. Un rideau mal ajusté entraine une perte de chaleur, tandis qu’un rideau bien ajusté associé à un store réduit considérablement la perte de chaleur.

 

Le store isolant thermique, un atout pour limiter les déperditions thermiques

Par nature, la pose de stores est un bon moyen de limiter les déperditions de chaleur dans la maison, avec une solution isolante, ils sont d’autant plus efficaces.

Lorsque l’on a des vérandas, des baies vitrées, ou toutes autres grandes surfaces vitrées, le froid peut entrer facilement notamment si celles-ci sont mal isolées.  Les stores isolants thermiques, ou stores thermiques anti froid, posés par Passion Store sont équipés de toiles métallisées à base de MYLAR, une technologie isolante. Le MYLAR est un polyester très résistant qui agit comme un véritable bouclier thermique en hiver. La pose de stores isolants thermiques permet ainsi de garder la chaleur à l’intérieur et faire office de barrière face au froid de l’extérieur. La température de vos pièces est régulée et vous réduisez ainsi vos dépenses énergétiques, un atout important dans une maison.

Pour mieux comprendre le fonctionnement du store isolant thermique, nous avons rédigé un article à ce sujet que vous pouvez retrouver ici.